glider1glider1glider2
glider2glider2glider2
glider3glider3glider1
glider4glider4glider4
logo news logo news logo news logo news

Merci de votre visite en ce Vendredi 15 Décembre 2017!

Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de Joël Jam. Joël est membre de notre Amicale et a fait, comme vous, bon nombre de Diagonales. Nous présentons notre soutien et nos pensées à Marie, son épouse.
(Voir l'article ci-contre paru dans le Télégramme de Brest le 24/08/2017)


Les réunions de fin d'années 2017 sont annoncées... Rendez-vous dans l'Espace Membre pour le planning...



DUNKERQUE-HENDAYE: Sur Les Traces De Régina GAMBIER...



Etude d'itinéraire par Gilbert Jaccon



" J'ai formé le projet d'aller jusqu'aux Pyrénées... Comme j'aime aller par la route à pied d'oeuvre, j'espère me rendre là-bas avec mon vélo et, prodige de la petite reine, franchir ainsi la Seine le premier jour, la Loire le 2ème jour et la Garonne le 3ème jour. Ah, le beau rêve !"

Régina GAMBIER, première Diagonaliste féminine - septembre 1931




Aujourd'hui encore, trois-quarts de siècle après Régina, c'est toujours un beau rêve d'aller de Flandre en Pays Basque en franchissant les trois grands fleuves atlantiques. Rêve réalisé au cours des saisons 1996 et 1997 par 102 diagonalistes, répartis en 54 équipes.



fichier DH-vue-generale_transparent.gif


Sur cette carte, la zone ombrée couvre l'ensemble de l'espace parcouru par les 52 itinéraires, utilisés dans cette étude : 34 dans le sens nord-sud, comme Régina, et 18, soit un tiers, dans le sens inverse. La distance totale annoncée sur ces fiches varie de 1015 à 1163 km. La trace directe de DUNKERQUE à HENDAYE, longue de 900 km, passe par Abbeville, Forges-les-Eaux, Evreux, Nogent-le-Rotrou, Bourgueil, Loudun, St-Jean-d'Angely et Arcachon.



Analyse des itinéraires



  1. De Dunkerque à la Seine, le "Grand Boulevard" picard


    La lecture de la carte des itinéraires entre Dunkerque et la Seine est sans ambiguité : une large majorité des Diagonalistes emprunte la D928 de Bergues à Hesdin puis rejoint Oisemont et Aumale, soit par Abbeville, soit en contournant cette localité par St-Riquier.



    DH-picardie_transparent.gif

    A Aumale, 6 Diagonalistes sur 10 gagnent la vallée de la Seine par Gournay-en-Bray et Gisors, tandis que les autres n'hésitent pas à se diriger, via Forges-les-Eaux, vers la belle forêt de Lyons, au prix de quelques bosses (parfois sévères) supplémentaires (kilométrage identique).

    Entre Les Andelys, Vernon et Bonnières, ce sont 40 parcours sur 54 qui franchissent la Seine, à l'issue d'une trajectoire aussi tendue que possible, au plus près de la trace directe.


    La distance entre Dunkerque et Les Andelys par cet itinéraire est de 244 km (moyenne sur 23 fiches).


    Les autres parcours (14) optent :

    • Soit pour une trajectoire "est" (9), par Amiens, Beauvais ou Airaines et Poix-en-Picardie pour franchir la Seine (comme Régina) à Mantes la Jolie et préparer une traversée "pleine Beauce" à l'est de Chartres...

    • Soit pour une trajectoire "ouest" (5) par le Boulonnais, le Ponthieu et le Pays de Bray, pour passer la Seine à Rouen (ou Pont de l'Arche) et s'engager sans hésitation vers les reliefs du Perche et des Alpes Mancelles.




  2. De la Seine à la Garonne, en passant par la Touraine : l'éclatement des itinéraires


    Si le point de traversée de la Seine n'est pas très important pour la suite de l'itinéraire, le choix du mode de franchissement de la Garonne/Gironde est, par contre, fondamental : pont ? ou bac ?

    Selon ce choix , la trajectoire sera :

    • "est": passage de la Garonne entre Langon et Bordeaux, avec une traversée de la Loire entre Langeais et Mer, une jonction Seine-Loire par les platitudes de la Beauce et une "descente en Aquitaine" par les hautes terres poitevines et angoumoises;

    • "ouest": traversée de la Gironde sur l'un des deux bacs, Royan ou Blaye, avec un franchissement de la Loire dans le secteur Langeais-Semur-Les Rosiers, un parcours assez accidenté dans la traversée du Perche et des Alpes Mancelles puis une route plus facile au sud de la Loire par les bocages poitevins et les basses terres charentaises.


    Choix symétrique et sans grande importance, dans la mesure où les trajectoires restent tendues vers l'objectif, pour ne pas accroître inutilement le kilométrage, et où les reliefs traversés restent modérés : il est souvent plus facile - pour le moral et le fessier - de traverser une zone de collines que de "languir" dans les grandes plaines du sud-parisien. Surtout que, plus au sud, les Landes sont à peu près incontournables...


    Les deux cartes des pages suivantes mettent en évidence, d'une part le choix des diagonalistes (faible préférence pour la voie "terrestre" à l'encontre du bac) et d'autre part l'extrême dispersion des trajectoires ! Fini, le "Grand Boulevard du Nord" ! Entre Seine et Garonne, à peu près chaque route de direction sud-est, voit passer au moins un diagonaliste "DH" ou "HD" tous les 3 ou 4 ans ! Y compris l'infernale N10 et ses innombrables "35 tonnes" ibériques !


    Il est bien difficile de déterminer dans cet enchevêtrement de tracés une trajectoire préférentielle.


    DH-seine-loire_transparent.gif

    Nous retiendrons néanmoins, au départ des Andelys


    • Un itinéraire "est" par Dreux, Courville, Montdoubleau, Tours (km. 245), Châtellerault, Civray, Aigre, Libourne, Langoiran (km. 360), long de 600 km

    • Un itinéraire "ouest" par Evreux, Bellème, Connéré, Bourgueil (km. 275), Parthenay, Melle, Cognac, Jonzac, Blaye (km. 280), long de 555 km


    DH-loire-garonne_transparent.gif


  3. De la Garonne à Hendaye, la forêt landaise...


    Incontournables, les infinies lignes droites de la forêt landaise ! Au minimum sur 125 km pour ceux qui franchissent la Garonne à l'est de Bordeaux, au mieux sur 250 km pour ceux qui empruntent le bac entre Royan et Le Verdon. Au départ d'Hendaye, c'est un hors-d'oeuvre laborieux, à l'arrivée de Dunkerque, c'est une épreuve douloureuse.


    fichier DH-landes_transparent.gif

    Toutes les trajectoires convergent sur Bayonne, avec une nette tendance vers l'axe Mimizan-Hossegor (plus des 2/3 des passages).

    Un petit dixième de l'effectif seulement, depuis Tartas ou Dax, met le cap sur Peyrehorade par les reliefs de la Chalosse, pour rejoindre la tranquille D261 qui borde l'Adour.

    Le final est classique. Ceux qui "en finissent" optent pour la corniche basque, tandis que ceux qui partent au petit jour préfèrent la N10, surtout avec la nouvelle situation du Commissariat Central à la sortie d'Hendaye.

    Pour l'itinéraire "Est", la distance de Langoiran à Hendaye est de 222 km (sur 10 fiches).

    Pour l'itinéraire "Ouest", à partir du débarcadère du bac de Blaye, à Lamarque, elle est de 260 km (sur 12 fiches).

    Ces distances, comme les précédentes, sont des moyennes arrondies, calculées à partir des fiches d'itinéraire (après correction des erreurs détectées ou exclusion des itinéraires "hors norme").






Distances


Suivant les deux axes retenus précédemment, la distance de DUNKERQUE à HENDAYE est égale à :


La distance de référence, adoptée par Georges MAHE en 1981, était de 1050 km. Un calcul récent effectué par Francis POUZET, basé sur les fiches des 12 dernières années (plus de 250 fiches, y compris celles qui "divaguent un peu dans le campagne"), donne 1069 km

Ces valeurs concordent parfaitement avec notre étude.

On peut faire :





Relief et dénivelée


DUNKERQUE-HENDAYE est considérée, comme une Diagonale, "sans difficultés". La dénivelée totale de 5.085m, que j'ai personnellement mesurée avec un altimètre Avocet en 1997, en dépit de notables "fantaisies" picardes et boulonnaises, confirme cette assertion.

Mais attention quand même ! Il faut bien tracer sa route !


" Plate et roulante, la Diagonale HENDAYE-DUNKERQUE ? Que les esprits naïfs aillent donc apprécier de plus près !" s'exclame Pierre Roques dans son compte-rendu en 1992.





Délai et nombre d'étapes


Selon les bases du calcul effectué en 1981 (moyenne horaire de 17,5 km/ pendant 16h, soit 280 km/jour), le délai imparti devrait être de 3 jours et 12 heures ou 84 heures. Le "Grand Ordonnateur" fédéral nous ayant accordé 4 heures supplémentaires, soit 88 heures, toutes les fantaisies citées plus haut (les BCN,-BPF, la chasse aux cols et la bise à Adèle) sont autorisées. Nul ne saurait s'en plaindre

Le découpage est simple. Tous les projets comportent 4 étapes, plus ou moins longues, suivant le cas. Quelques "irréductibles" de la route de nuit partent en fin de journée, mais la grande majorité des projets (près de 4 sur 5) prévoient un départ "à l'aube".

Si l'on prend une base de 280 km durant les trois premiers jours, avec un départ à 5h00 du matin, il reste 200 km à 240 km (selon l'itinéraire choisi) pour boucler le quatrième jour, avant 21h. Soit 4 étapes "équilibrées", avec route de jour possible à 100% pour ceux qui ne traînent pas trop lors des contrôles et ravitaillements..

Attention aux horaires des bacs ! Ils varient en cours de saison, en cours de semaine (moins de rotations les jours fériés) et la fréquence de rotation change en cours de journée. Il est donc préférable de se renseigner auprès du Service Maritime Départemental:

Service Martime Royan Le Verdon : Téléphone: 05 56 09 60 84

ou suivre ce lien pour connaitre les horaires et les tarifs de la traversée depuis Royan


Service Martime Blaye Lamarque : Téléphone: 05 57 42 04 49

ou suivre ce lien pour connaitre les horaires et les tarifs de la traversée depuis Blaye





Pour conclure


Dunkerque-Hendaye ? "Fastoche !" disent les anciens quand ils utilisent le jargon de leurs petits-enfants.

Mais, il faut rester prudent. Une Diagonale n'est jamais facile, n'est-ce-pas Pierre Roques?





COMPLEMENTS (extraits des Etudes "Routes interdites et Chemins conseillés") et contributions des diagonalistes


  1. Pour les entrées/sorties de Hendaye et de Dunkerque, suivre le lien vers le plan de Dunkerque et le plan de Hendaye

  2. Les pièges de la Nationale 10 d'Hendaye à Poitiers

    Cartes : Michelin 232 ou 518, 233 ou 521 et 234 ou 525

    • Entre Hendaye et Liposthey - courrier de Gilbert VIDEAU (Briscous) - mai 1998

       A propos des routes interdites, peu de choses à signaler dans notre secteur (Bayonne) si ce ne sont deux viaducs interdits aux cyclistes sur la RN 10 (et pourtant parfois empruntés par des diagonalistes émérites !) : à Biarritz, viaduc de la Négresse et à à St-Jean-de-Luz, viaduc à la sortie sud de la ville, après avoir traversé la Nivelle

      On évite ces deux pièges en les contournant tout simplement par la droite. En venant d'Hendaye, il faut couper la RN10 à gauche pour aller vers le centre de St-Jean-de-Luz.

      D'autre part, ceux qui veulent emprunter la RN10 jusqu'à Castets (NDLR : 54 km nord de Bayonne) courent le risque de se voir doublés par une course de camions. Mais la bande cyclable est large et praticable dans ce tronçon. "



    • Environs de Bordeaux - courrier de Francis POUZET (Bordeaux) - décembre 2000

      "  Au sud de Bordeaux, la RN10 est autorisée aux cycles sur toute sa longueur, jusqu'à ce que cette 2x2 voies devienne autoroute. Mais :

      • De St-Geours-de-Marenne (NDLR : 32 km nord de Bayonne) à Castets, soit sur 22 km, une voie latérale pour les cycles existe : c'est parfait à part le bruit des camions.

      • De Castets à Le Muret (>NDLR : 72 km nord de Castets) il faut rouler sur la 4 voies avec les camions car la bande d'arrêt d'urgence est peu roulante, voire mal revêtue.

      • Du Muret à Gradignan (banlieue sud de Bordeaux - tronçon de 40 km), route tranquille.


      A partir du rond-point situé à 2 km au nord de Saint-André-de-Cubzac (23 km au nord de Bordeaux), la RN10 devient une voie expresse interdite aux cyclos sur 9 km. Il n'y a pas d'itinéraire de contournement simple (possible par des chemins communaux non fléchés et difficiles à trouver). De toutes façons, le secteur interdit va être étendu. "


      Francis POUZET recommande de faire la liaison Bayonne-Bordeaux par la route des Lacs landais (Vieux-Boucau, Mimizan, Parentis-en-Born, Mios). Le surcoût kilométrique est faible : 8 km.



    • Secteur d'Angoulême - courrier de Georges AUGERAUD (Angoulême) - 4 juin 1998

      La RN10, bien que pas interdite aux cyclos, est à proscrire impérativement entre St-André-de-Cubzac et Poitiers, en raison du trafic intense de camions. Il faut un certain courage mais aussi une bonne dose d'inconscience pour s'embarquer là-dessus. Il est facile de prendre des itinéraires parallèles.

      Pour aller d'Angoulême à Confolens, j'invite les diagonalistes à ne pas utiliser la RN 141 (La Rochefoucault, Chasseneuil) qui, au fil des ans, est devenue un axe transversal à très fort trafic et qui présente un réel danger car il est encore à deux voies, sans bande latérale.



    • Environs de Poitiers - courrier de Pascal AUGOUVERNAIRE (Poitiers) - 24 septembre 1998

      " De Couhé-Verac (km. 35 sud) à Poitiers, la RN10, est à 2x2 voies et interdite aux vélos. Route sans intérêt si ce n'est une invitation au suicide

      La RN147 (Angers - Poitiers - Limoges) est extrêmement dangereuse : très nombreux camions et pas de bande latérale.

      La RN151 (Poitiers - Le Blanc - Argenton s/Creuse) est plus large et moins fréquentée, donc plus sûre. "

      Par ailleurs, Pascal a adressé un courrier à la DDE de la Vienne pour connaître les tronçons de la N10, interdits aux cycles. La réponse de la DDE en date du 4 Juillet 2001 est aussi brève que précise :

      Monsieur

      Suite à votre lettre du 15 juin, j'ai l'honneur de porter à votre connaissance que les cycles sont interdits sur la R.N.10 sur toutes les sections à 2x2 voies à chaussées séparées

      Il est probable que toutes les DDE concernées d'Hendaye à Paris feraient une réponse identique. Et comme les secteurs à 2x2 voies ne font qu'augmenter en nombre et en longueur au fil du temps, notre recommandation est, plus que jamais, de renoncer définitivement à cette " route sans intérêt si ce n'est pour une tentative de suicide " comme l'écrit Pascal

  3. Traversée de l'agglomération bordelaise


    Dans sa contribution de Mars 2005, Francis POUZET conseille d'éviter la traversée de la Gironde par les bacs de Royan ou de Blaye dans le sens nord-sud, itinéraire qui implique une très forte contrainte horaire (dernier bac à 21h15 en été) et, en cas de retard, l'obligation d'attendre le premier départ à 7h15 le lendemain. Il est beaucoup plus sûr de traverser l'agglomération bordelaise, à partir de Saint-André de Cubzac, en suivant l'itinéraire noir sur le schéma et les conseils qui suivent.

    bordeaux.gif

    1. De Saint-André-de-Cubzac au carrefour des 4 Pavillons

      Suivre l'ancienne nationale 10 ; itinéraire sans pièges, même si la route joue à 4 reprises à "saute A10" (deux passages inférieurs et deux passages supérieurs) ; à signaler un peu avant le carrefour des 4 Pavillons à Lormont, la présence du Buffal'Hôtel (40 chambres à 38,5 euros pour 2 personnes - parking pour les vélos, veilleur de nuit donc départ à toute heure, cafétéria Carrefour et MacDo proches) ; l'intérêt d'une étape à cet endroit est de faciliter la traversée de Bordeaux au petit jour, hors circulation.

    2. Des 4 Pavillons au pont de Pierre

      Peu après le départ du carrefour, traverser le premier pont qui enjambe la 4 voies (en descente) pour prendre la piste cyclable à double sens de l'autre côté (piste en assez mauvais état) ; à la fin de cette piste traverser l'avenue Jean Jaurès pour suivre le couloir de bus durant environ 3 km (avenues Jean Jaurès, puis Thiers) ; pas d'erreur possible : c'est toujours tout droit jusqu'à la Garonne !

    3. Du pont de Pierre à la rue de Pessac

      À la sortie du pont, continuer tout droit, passer sous la porte des Salinières et prendre le cours Victor Hugo ; après 800 m environ, traverser la rue Pasteur (tram) et suivre la rue de Cursol, sur environ 300 m ; tourner à gauche dans la rue Jean Burguet (on longe l'hôpital sur la droite ), ; après 300 m, traverser le cours Aristide Briant et prendre, en face, la rue Costedoat ; 100 m plus loin s'engager à droite dans la rue de Pessac

    4. Sortir de l'agglomération

      C'est TOUJOURS TOUT DROIT ! Au bout de 7 km environ, on passe sur l'A630 ; Marcheprime est au bout de la ligne droite, à 20 km


      AUTRE OPTION pour traverser l'agglomération bordelaise : le pont d'Aquitaine

      Option préférable à la précédente en pleine journée mais plus longue et inutilisable jusqu'à l'automne 2005 quand la piste cyclable du Pont d'Aquitaine sera enfin ouverte. Il suffira alors de suivre les boulevards extérieurs (avec une étroite bande cyclable), où les panneaux directionnels sont bien explicites.

  4. Route à quatre voies entre Les Andelys et Gaillon

    Dans une contribution datée du Vendredi 4 Avril 2008, Daniel Lemoine signale que la route entre Les Andelys et Gaillon (D316 et D313, même route mais numérotation différente due au changement de département) est interdite aux bicyclettes (4 voies séparées) et on ne s'en aperçoit (en venant des Andelys) qu'en arrivant dessus. Daniel précise qu'il existe une alternative: la D176 par Tosny sur la rive gauche de la Seine. En ce qui concerne la distance elle est quasi équivalente et la route est bien plus sympathique.

  5. A suivre


    Entre Dunkerque et Hendaye, les pièges sont innombrables et les chemins tranquilles sont multiples.

    Si, comme Gilbert, Francis, Georges et Pascal, vous connaissez l'une de ces routes "interdites ou infréquentables", ou bien l'un des ces chemins "bucoliques" qui effacent la fatigue, prenez tout de suite votre clavier ou votre plume !





Etude réalisée par Gilbert JACCON


Nous serions heureux de connaître vos retours d'expérience sur cette page ou vos contributions

Pour cela, contactez le responsable du site internet ou directement l'auteur de cette page


fichier go_toppage.png

 

Avertissement

 

Les personnes photographiées sur cette page, acceptent tacitement de figurer sur les pages de ce site internet. L'auteur s'engage à vérifier que les clichés et les annotations ne concernent que les Diagonales de France et la pratique du cyclotourisme à l'exclusion de tout autre commentaire. Cependant, pour préserver les libertés individuelles de chacun, chaque personne bénéficie d'un droit de retrait dont elle peut faire usage, n'importe quand, en suivant ce lien