glider1glider1glider2
glider2glider2glider2
glider3glider3glider1
glider4glider4glider4
logo news logo news logo news logo news

Merci de votre visite en ce Samedi 21 Octobre 2017!

Nous avons la douleur de vous annoncer le décès de Joël Jam. Joël est membre de notre Amicale et a fait, comme vous, bon nombre de Diagonales. Nous présentons notre soutien et nos pensées à Marie, son épouse.
(Voir l'article ci-contre paru dans le Télégramme de Brest le 24/08/2017)


Les réunions de fin d'années 2017 sont annoncées... Rendez-vous dans l'Espace Membre pour le planning...



DUNKERQUE-PERPIGNAN: Nord-Sud...



Etude d'itinéraire par Gilbert Jaccon



Les neuf Diagonales de France ne sont pas toutes issues du même moule.

D'un côté, on trouve celles qui fuient le centre de notre hexagone national, comme si elles cherchaient à esquiver un combat qui les dépasse.

En face, il y a celles qui pénètrent droit jusqu'au sein de notre France, pour se donner rendez-vous quelque part au coeur des monts du Puy-de-Dôme, dans un coin perdu connu d'elles seules, où elles peuvent à loisir comploter loin des oreilles de leurs petites cousines...

Et parmi ces trois grandes Diagonales diamétrales, comment ne pas distinguer celle qui tombe du ciel comme une pierre, de Dunkerque à Perpignan ? Voici, NORD-SUD, la Diagonale méridienne.

fichier DP-vue-generale_transparent.gif

Pour effectuer cette étude d'itinéraire, nous avons utilisé les 42 feuilles de parcours adressées au Délégué Fédéral pour les saisons 1997 et 1998.

Sur la carte, la zone ombrée couvre l'ensemble de l'espace exploré par les 75 diagonalistes, sachant que 12 départs seulement sur 42 ont eu lieu à Perpignan. La distance totale calculée sur les fiches varie de 1131 à 1271 km. La trace directe, longue très exactement de 900 km comme celle de Dunkerque-Hendaye, tangente l'agglomération parisienne par l'est, franchit la Loire à Gien et passe par la ville d'eaux du Mont-Dore.





ANALYSE DES ITINERAIRES


Planté devant la carte de France au 1/1.000.000 affichée sur le mur, le candidat à la méridienne Dunkerque-Perpignan se chatouille l'occiput avec perplexité. À l'instar de Shakespeare (« To be or not to be ? » ), il se pose une question fondamentale : « par l'est ou par l'ouest de Paris ? ». Et sans réponse, pas de tracé possible, car le choix est déterminant (ou presque) pour la totalité du parcours.

Sur 42 fiches étudiées, 20 parcours passent à l'est, 20 passent à l'ouest... et les deux restants, se refusant à faire un choix, traversent l'agglomération parisienne plein centre. Une liaison porte de Clichy-porte d'Orléans + la proche banlieue, il faut oser... même en soirée... et même quand on habite dans le coin !

Egalité donc entre les orientaux et les occidentaux.







Distances


Rappelons que la distance de référence pour le calcul du délai horaire, basée sur les fiches des 12 dernières années (plus de 200 fiches) est de 1190 km

La moyenne géométrique des distances des 42 feuilles de parcours utilisées pour cette étude confirme exactement ce résultat : elle est de 1191 km, avec un intervalle de variation supérieur à 10%, soit 138 km entre les valeurs extrêmes : 1131 à 1271 km.

Quand on prend comme base, les deux familles d'itinéraires identifiées lors de l'analyse cartographique, tout en éliminant les trajectoires "hors norme" comme celles qui "croisent" d'est en ouest ou inversement, on obtient les résultats suivants :

  1. Itinéraires "ouest" - 14 fiches - moyenne = 1194 km, intervalle = 53 km (1167 - 1220)

  2. Itinéraires "est" - 14 fiches - moyenne = 1170 km, intervalle = 103 km (1131 - 1234)

Première conclusion: les itinéraires "est" sont plus courts d'environ 25 km que les itinéraires "ouest"

Si l'on affine davantage l'analyse, en séparant chaque groupe en deux sous-échantillons:

  1. Iitinéraires "ouest" par Tulle/Gaillac - 7 fiches - moyenne = 1188 km, intervalle = 40 km (1168 - 1208)

  2. Itinéraires "ouest" par Mauriac/Rodez - 5 fiches - moyenne = 1197 km, intervalle = 40 km (1186 - 1219)

  3. Itinéraires "est" par St-Flour/Millau - 6 fiches - moyenne = 1161 km, intervalle = 103 km (1131 - 1234)

  4. Itinéraires "est" par Langogne/Alès - 3 fiches - moyenne = 1186 km, intervalle = 34 km (1165 - 1199)

Seconde conclusion : l'itinéraire le plus court contourne Paris par l'est (Lagny, Melun), franchit la Loire à Châtillon et passe par Le Veurdre, Clermont-Ferrand, Saint-Flour, Millau, Bédarieux et Narbonne.



Pour compléter cette analyse :

Parmi les fiches analysées, la 98170 a immédiatement attiré notre attention par le soin apporté à sa présentation et par la valeur de la distance totale : 1133 km. Une vérification très soigneuse de l'itinéraire sur carte Michelin et IGN (1/100.000) a abouti à une incertitude maximale de 8 km... et encore "en cherchant la petite bête". Consulté, Daniel Frezé nous a adressé une longue lettre dont il ressort que les mesures effectuées sur le terrain confirment bien la distance théorique (1150 km au compteur avec au moins 20 km d'erreurs de pilotage) et que la construction de l'A75 a rendu la N9 parfaitement cyclable et tranquille d'Issoire à Séverac-le-Château...

Un autre Daniel (Ménager de Rennes - Diagonale 98199) s'est "amusé" à tracer son itinéraire en suivant au plus près la trace directe. Le résultat est tout à fait intéressant puisque cette route "théoriquement la plus courte" est longue de 1265 km! Pire encore, en raison des erreurs de parcours inévitables sur des chemins communaux à peine visibles sur la carte Michelin, surtout de nuit, le compteur de Daniel affichait 1310 km à Perpignan ! Mais comme l'homme est costaud, il s'est permis d'arriver dans les délais, après avoir tranquillement assisté, puis fêté, la victoire des Bleus ("... et Un, et Deux, et Trois... Zéro" !) et après avoir admiré au passage quelques merveilles touristiques comme le viaduc des Fades dans les gorges de la Sioule et les pâturages du col de la Croix-St-Robert, à 1451m d'altitude !




Relief et dénivelée


Comme les autres Diagonales qui touchent le coeur du Massif Central, le relief est très marqué et la dénivelée importante. Entre 7.000 et 8.500 m, selon différentes mesures effectuées sur la route "est" : 7.284 m en 1996 avec un compteur Avocet (Francis Pouzet), 8.540 m en 1997 avec une montre-altimètre Avocet (Claude Benistrand) et 7.375 m en 2002 avec une montre-altimètre Suunto (Gilbert Jaccon). La moitié de la dénivelée est faite sur le tiers du parcours, dans la traversée du Massif Central.

On peut néanmoins observer que Dunkerque-Perpignan ne traverse qu'un seul massif montagneux, à l'encontre des deux autres (Alpes sur BM et Vosges sur HS).




Délais et nombres d'étapes


Le délai est de 100 heures, soit 4 fois 24h + 4h.

Trois options sont retenues pour le découpage de ce délai :

  1. Première option: 4 étapes de 290 à 310 km selon la distance totale; ce découpage est adopté par une majorité de participants (16 sur 38); il impose de longues journées de vélo - 3h00/5h00 du matin à 20h00/22h00.

  2. Seconde option: 4 étapes dont une de plus de 400 km et trois autres de 225 à 275 km; ce découpage est adopté par ceux (11 sur 38) qui ne conçoivent pas de faire une Diagonale sans passer une nuit complète sur le vélo. L'étape marathon, qui varie de 403 à 585 km dans notre échantillon, est généralement la première

  3. Troisième option: >5 étapes avec une première de 200 à 250 km, trois étapes de 275 km et une dernière de 100 à 150 km; ce découpage est adopté par ceux (11 sur 38) qui cherchent à éviter le plus possible la route de nuit quitte à réduire au maximum le délai de sécurité à l'arrivée (1 h40 en moyenne). Dans cette option, le départ a lieu entre 9h00 et 12h00 pour que la fin du délai intervienne entre 13h00 et 16h00.

    Il est évident que cette option "5 étapes" est beaucoup plus souple et permet d'utiliser au mieux le délai. Certains lui reprochent d'imposer une nuit supplémentaire "en cours de route". On peut leur faire remarquer qu'un départ en fin de matinée permet d'arriver par un train de nuit et qu'une arrivée en début d'après-midi donne la possibilité d'attraper plus facilement le train du retour...






COMPLEMENTS (extraits des Etudes "Routes interdites et Chemins conseillés" et contributions des diagonalistes)






Etude réalisée par Gilbert JACCON


Nous serions heureux de connaître vos retours d'expérience sur cette page ou vos contributions

Pour cela, contactez le responsable du site internet ou directement l'auteur de cette page


fichier go_toppage.png

 

Avertissement

 

Les personnes photographiées sur cette page, acceptent tacitement de figurer sur les pages de ce site internet. L'auteur s'engage à vérifier que les clichés et les annotations ne concernent que les Diagonales de France et la pratique du cyclotourisme à l'exclusion de tout autre commentaire. Cependant, pour préserver les libertés individuelles de chacun, chaque personne bénéficie d'un droit de retrait dont elle peut faire usage, n'importe quand, en suivant ce lien